Humando, Groupe solidaire en ressources humaines

Introduction

Le château de Villers-Cotterêts bénéficie déjà à l’emploi local dans le Soissonnais

Le château de Villers-Cotterêts bénéficie déjà à l’emploi local dans le Soissonnais

Le château de Villers-Cotterêts bénéficie déjà à l’emploi local dans le Soissonnais

Au sein du chantier de la Cité de la langue française, vous pouvez les croiser casque sur la tête, sur un échafaudage, avec le badge de l’agent de sécurité ou la truelle à la main. Vous ne ferez pas la différence. Et pourtant il y en a une petite. Ces agents ont peut-être été recrutés grâce à la « clause d’insertion ».

Ils sont déjà 45 salariés à avoir décroché un emploi par le biais de cette obligation pour les entreprises retenues pour le chantier. Parmi eux 17 étaient allocataires du Revenu de solidarité active. Pour le moment, seulement un tiers des heures demandées sur l’ensemble du chantier ont été effectuées (environ 9500 heures sur les 30 000 demandées).

…… La mise en relation entre les candidats, se fait grâce au Conseil départemental de l’Aisne mais aussi grâce à Pôle emploi Soissons ou encore à une agence d’intérim spécialisée dans l’insertion, Humando. « Nous travaillons principalement avec 4 entreprises et nous avons réalisé une douzaine de recrutements depuis le début du chantier. Certains intérimaires se sont fait repérer dans le bon sens. À la fin d’un contrat avec une entreprise, ils en ont commencé un avec une autre », commente Claire Glavier, responsable de l’agence de Soissons.

Lire l’article en complet

JULIEN ASSAILLY